Nico, votre moniteur Guide de pêche en mer diplômé jeunesse et sport

  • Nico

Une belle saison 2019 malgré un aléa marquant.

La météo était globalement plutôt clémente malgré un « épisode » plutôt inhabituel. En effet, il y a eu d’abord le coup de vent appelé par les météorologues « Miguel » : ce coup de vent était prévu et la Bretagne a été placée en vigilance jaune le vendredi 7 juin lors du passage de la tempête Miguel. Mon bateau était sur son mouillage habituel et des pontons d’une société de location de scooters qui se trouvaient en Amont a eu une rupture de ses amarres et est venu heurter mon bateau l’endommageant sérieusement.


Malgré cet épisode, les clients étaient au rendez-vous : la totalité des sorties est constitué de 70 % d’habitués et de 30 % de nouvelles personnes. Ces dernières sont souvent de passage dans ma région pour les vacances et changent chaque année de destination. C’est pourquoi il y a toujours une partie de la clientèle qui change.


Sortie pêche en mer

Concernant les sorties de pêche en bateau : j’évolue dans différentes zone allant de Pléneuf Val André, Erquy, Fréhel, Saint-Cast-Le-Guildo. Nous avons pratiqué essentiellement deux techniques de pêche dont la pêche aux leurres et aux vifs. Entre mars et juin, pour les prestations à la journée, je n’hésite pas à aller à plus de 15 milles des Côtes si la météo le permet afin de chercher des endroits tranquilles où il y a peu de bateaux. En juillet et août, nous sommes restés dans la zone des 10 milles. Lors de chaque pêche en mer, nous sommes toujours revenus avec du poisson tel que de la dorade, maquereau, bar ou encore lieu jaune. Ce sont les espèces que nous avons le plus recherché.


De nombreux enfants accompagnés de leurs parents étaient de la partie.


Un phénomène qui prend de l’ampleur : lors des guidages, nous avons vu à plusieurs reprises des chasses de thon rouge. Actuellement, nous ne proposons pas cette technique de pêche car elle demande une certaine aptitude à la pêche et une bonne condition physique. La plupart des spécimens font entre 100 et 200 kilos. Par conséquent, cette technique ne s’improvise pas.


Toutefois, nous réfléchissons à concevoir cette prestation dans un cadre sécuritaire optimum pour les prochaines années.





Concernant les guidages du bord : je guide du bord de mer en utilisant essentiellement deux techniques. Le surfcasting et la pêche aux leurres sont les deux techniques que j’enseigne. J’ai accueilli des particuliers mais aussi des familles. La plupart des personnes souhaitent apprendre ces techniques pour pouvoir être autonome lors de séjours sur leur lieu de vacances en bord de mer. De plus, cette approche de la pêche se déroule toujours dans un environnement remarquable sur nos côtes Bretonnes.


Cette année, j’ai davantage guidé à bord des bateaux de plaisanciers : en effet, plusieurs plaisanciers ont fait appel à mes services pour apprendre différentes techniques de pêche à bord de leur bateau. La plupart avaient un bateau depuis quelques années mais n’arrivait pas à pêcher dans de bonnes conditions : des nœuds, des montages à revoir ou à apprendre, du matériel inadapté et une compréhension du milieu marin à développer et à comprendre. De plus, nombreux sont ceux qui ont appris à bien positionner leur bateau lors des dérives.


Voilà pour cette petite synthèse 2019, en espérant vous revoir l’année prochaine !


#GuidedepêcheenBretagnedanslesCôtesdArmor #CapFréhel #Erquy #SaintCastleGuildo #PléneufValAndré #Bretagne #Sortiepêcheenmer #PêcheEvasion

Soutenu par / Supported by

Stéphane ACKET

Champion du monde

de surf-casting

Jean Pierre MISSERI

Capitaine de l’équipe de France de pêche sportive

Mickaël
LE-POURSOT

Logo - Navicom.png